Déficiences visuelles et handicap :
Mobilisons-nous, sensibilisons nos élus !

En France, plus d’1,2 millions de personnes sont atteintes d’un glaucome. Cette maladie est la deuxième cause de cécité au monde. Touchant principalement les plus de 45 ans, elle devient de plus en plus répandue du fait du vieillissement de la population. Ces chiffres interpellent.

Et pourtant le glaucome reste méconnu des autorités publiques, qui n’ont pas pris conscience de la perte d’autonomie progressive qu’il génère et de la situation de dépendance dans laquelle peuvent se retrouver les patients gravement atteints. De manière générale, le glaucome n’est malheureusement pas ou peu associé à la question du handicap.

Une grande réforme de la prise en charge du grand âge et du financement de la dépendance a été lancée au niveau national fin 2018.

Il est essentiel que les maladies de la vue et le handicap visuel trouvent toute leur place dans le débat et soient pleinement pris en compte dans cette réforme.

Il nous appartient donc – nous tous, patients, aidants, soignants, bénévoles – de saisir cette occasion qui nous est donnée de contribuer à une meilleure reconnaissance du glaucome en sensibilisant directement nos élus sur ce sujet et faire en sorte qu’il y ait une réelle prise de conscience.

C’est pourquoi l’UNADEV s’engage et met à votre disposition un dispositif spécial. La carte interactive ci-dessous recense l’ensemble de nos députés.

Carte interactive

En cliquant sur votre département, vous avez la possibilité d’adresser directement un message à votre député(e)

Nous comptons donc sur chacun de vous pour faire entendre votre voix, et faire du glaucome et plus généralement des pathologies visuelles un enjeu important en termes de santé publique, de diagnostic et de prise en charge.

Merci pour votre mobilisation !