Glaucome : symptômes et dépistage

Le glaucome est une maladie visuelle fréquente qui se développe la plupart du temps progressivement. L’apparition du glaucome à angle ouvert se fait en toute discrétion, en l’absence de douleurs ou de symptômes significatifs durant les 10 à 20 premières années. D’autres variantes du glaucome surviennent soudainement, avec douleur et gêne.

Mais quelle que soit la forme de glaucome, la perte de vision et les risques oculaires occasionnés en font une maladie importante à dépister. Découvrez les symptômes et les moyens de dépistage du glaucome.

En savoir plusDépistage

Quels sont les symptômes du glaucome ?

 

Il existe plusieurs variantes du glaucome : le glaucome à angle ouvert, forme la plus répandue, le glaucome à angle fermé, et le glaucome congénital. Chaque forme présente des symptômes différents, permettant de suspecter l’apparition de la maladie.

Les symptômes du glaucome à angle ouvert

Cette variante du glaucome est la plus fréquente, et pourtant elle n’est pas systématiquement diagnostiquée. En effet, elle est asymptomatique durant les 10 à 20 premières années suivant son apparition. Puis, la personne atteinte voit sa vue périphérique embrouillée, et est parfois sujette à des douleurs oculaires et des maux de tête. Au fur et à mesure de l’évolution du glaucome, la personne perd sa vision, pour atteindre la cécité à un stade avancé du glaucome. Généralement, les deux yeux sont atteints.

Les symptômes du glaucome à angle fermé

Cette forme de glaucome survient soudainement chez les plus de 50 ans, et s’accompagne d’une vision subitement floue, d’une forte douleur oculaire constante avec pics de douleur violents, d’un rougissement des yeux, et de l’apparition de halos colorés autour des sources de lumières. Parfois, la crise est suivie de nausées ou vomissements, et peut mener à une réduction du champ visuel et perte de vision permanente. Cette crise, qui n’atteint la plupart du temps qu’un œil, doit être traitée au plus vite.

Comment prévenir un glaucome ?

Parce qu’elle est, la plupart du temps, asymptomatique et progressive, la maladie du glaucome est souvent diagnostiquée lors d’un examen de la vision sans rapport.

Mais il existe quelques mesures préventives de base à prendre afin d’optimiser le dépistage du glaucome. 

Il faut penser à faire contrôler ses yeux si vous présentez des facteurs de prédisposition : antécédents familiaux, diabète, âge. Ainsi, et ce dès la quarantaine, il est conseillé de subir un examen complet de la vue tous les ans, afin de détecter rapidement toute hausse de pression intraoculaire, et prévenir des risques de perte de la vue.

Pensez à conserver une hygiène de vie saine, un poids de santé et une pression artérielle normale. La pratique d’une activité physique est recommandée. Enfin, pensez à protéger vos yeux en toutes circonstances (sport, travail, bricolage, etc).

Se faire dépister du glaucome : où, quand, comment ?

Chaque année, l’UNADEV met en place une nouvelle campagne nationale de sensibilisation, d’information et de dépistage gratuit des facteurs de risque du glaucome. Le bus du dépistage du glaucome sillonne la France et offre gratuitement un service de dépistage aux plus de 40 ans.

Quand faire un dépistage du glaucome ?

Nous vous conseillons de vous faire dépister :

  • si vous avez plus de 40 ans
  • si vous présentez des comorbidités (hypertension artérielle, diabète ou apnées du sommeil)
  • si vous avez des antécédents familiaux
  • si vous êtes myope
  • si vous prenez des corticoïdes de manière prolongée.

Comment se déroule une consultation de dépistage du glaucome ?

Vous présentez des symptômes d’un glaucome ou avez des doutes ? Si votre spécialiste suspecte un glaucome, il pratique un examen approfondi de votre œil. Un glaucome se manifeste ainsi :

  • aspect glauque, trouble, terne de la cornée (“oeil de poisson mort”)
    absence de réaction de la pupille à la lumière
  • globe oculaire durci à la palpation
  • Pression oculaire supérieure à 40 mmHg.

Vous souhaitez en savoir plus sur le dépistage du glaucome ? Rendez-vous sur le site de l’UNADEV pour plus d’informations.